MusiqueNewsRock

Un nouvel album de Jeremy Ivey produit par Margo Price

'Waiting Out The Storm' sortira le 9 octobre sur le label ANTI-

Bien qu’il ait été écrit il y a plus d’un an, le nouveau single de Jeremy Ivey, “Someone Else’s Problem”, ne pourrait être plus d’actualité aujourd’hui, entre Covid et tensions raciales. Co-écrite avec sa femme, Margo Price, cette chanson est le premier extrait de Waiting Out The Storm, le nouvel album de Jeremy Ivey, son second pour le label ANTI-. Il a été produit par Price et sortira le 9 octobre prochain. Dans la vidéo réalisée pour ce premier extrait, on suit les pas d’un homme d’affaires aisé qui semble ne pas se sentir concerné par des sujets tels que la famine, la guerre ou l’immigration.

Regarder la vidéo pour “Someone Else’s Problem” ci-dessous :

Il n’y a rien de tel que les problèmes des autres” affirme Ivey. “Aussi cliché que cela puisse paraître, nous constituons tous un organisme vivant, un ensemble, et nous devons prendre soin de nous-mêmes tout en prenant soin l’un de l’autre ».

Cette leçon résonne particulièrement fort chez Ivey. Résidant à Nashville, lui et ses concitoyens auront connu l’an dernier une série impressionnante de désastres, à commencer par la tornade qui détruisit une partie de la ville, jusqu’à la récente pandémie de COVID, dont il fut lui-même malade durant quelques mois.  « Je n’arrivais pas à m’en débarrasser, j’étais au bord du gouffre » se souvient-il. « C’était difficile. J’ai commencé à aborder ma propre mortalité comme jamais auparavant. Aujourd’hui, je savoure ma vie et ma santé encore plus. Parfois, il faut regarder la mort en face pour arriver à ce stade ».

Waiting Out The Storm fait suite à The Dream and the Dreamer, sorti l’an dernier et comparé à l’époque par Rolling Stone à un “ ‘Mutations de Beck croisé avec de la country classique.”

Pour la première fois dans sa carrière de songwriter, Ivey a écrit les paroles de ses chansons en premier, la musique venant dans un second temps. Cet album pose un regard assez large sur le monde qui nous entoure – les paysages, les gens qui les habitent, et les diverses manières avec lesquelles nous nous entraidons pour survivre, contre toute attente. Avec l’aide de son groupe The Extraterrestrials, Waiting Out The Storm permet aussi à Ivey d’élargir sa palette sonore. Porté par des textes d’une urgence passionnée et parcouru par une électricité jamais démentie, l’album fait parfois penser à une jam entre les Jayhawks et le Crazy Horse de Neil Young.

« J’ai décidé d’être enfin politique, mais cela ne veut pas dire partisan, ou borné » poursuit-il quand on le questionne sur les thèmes abordés dans Waiting Out the Storm. “Certaines de ces chansons sont brûlantes d’actualité, mais ells pourraient être encore pertinentes dans trente ans. » Malheureusement, a-t-on envie d’ajouter…

Précommander Waiting Out The Storm

1. Tomorrow People
2. Paradise Alley
3. Movies
4. Hands Down In Your Pockets
5. White Shadow
6. Things Could Get Much Worse
7. Someone Else’s Problem
8. Loser Town
9. What’s The Matter Esther
10. How It Has To Be

Suivre Jeremy Ivey: Facebook, Twitter, Instagram, YouTube, Spotify

Son site officiel

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer