IndieMusiqueNewsRock

XIXA, le gang de Tucson, Arizona est de retour!

Son second album est attendu pour le 19 février sur le label Jullian Records

Le fameux sextet de Tucson XIXA vient d’annoncer la sortie de Genesis, un deuxième album qui fait suite à Bloodline, premier album salué par la critique et au EP The Code, en 2019. Genesis sortira sur le nouveau label Julian Records, distribué par The Orchard, le 19 février 2021. Le groupe profite de cette annonce pour dévoiler un premier extrait, la chanson-titre de l’album, “Genesis of Gaea”, à retrouver sur votre plateforme préférée, ainsi que ci-dessous:

La chanson révèle un son particulièrement raffiné et, plus que jamais, les arrangements choisis par le groupe et son songwriting mettent en évidence la symbiose parfaite entre les différentes influences et facettes de XIXA: les rythmes latins, l’indie-rock, le psyché, la pop des années 80, le rock gothique et les musiques de films western.« Je pense que cette chanson en dit long sur notre nouveau disque, elle en est très representative” déclare l’un des deux leaders du combo Arizonien Gabriel Sullivan.

Le titre est accompagné par une vidéo/visualiseur réalisé par l’artiste Lydia Demange qui donne vie à l’artwork incroyable de Daniel Martin Diaz, collaborateur de longue date du groupe et artiste renommé de Tucson. Son illustration – “The Metaphysical Universe” – mélange aussi bien des éléments de la mythologie chrétienne, comme la renaissance et l’ascension,  que des sciences comme l’astronomie et l’anatomie ou encore des symboles maçonniques et un soupçon de science-fiction façon Guerre des Mondes : bref, la représentation parfaite des thèmes explorés dans la Genèse et la lutte perpétuelle entre ténèbres et beauté.

“The Metaphysical Universe” par Daniel Martin Diaz

“La chanson porte en elle une sorte d’inquiétude latente, un côté sombre qui contraste avec les passages mélodiques » ajoute Brian Lopez, songwriter et co-leader du groupe. “La chanson creuse aussi le thème de l’Art de la Supercherie comme un moyen pour semer le chaos et la confusion, la bonne vieille bataille entre le bien et le mal; comme un nuage thématique qui planerait sur tout l’album, et aussi un sujet pertinent dans l’actualité du moment. »

Mais ce qui émerge des mots et des sons d’apparence complexe de XIXA n’est pas pour autant que sombre et ne doit pas être pris au sérieux, aveuglément.
“Il y a de nombreux concepts différents autour de la Genèse: il y a la beauté de Gaea, comme la beauté de l’artwork en couverture de l’album » affirme Sullivan. “Il est clair que ce que nous faisons comporte une démarche spirituelle, très connectée avec les mythes du Sud-Ouest américain. Ce qui correspond tout à fait à notre musique, et le melting-pot de cultures et concepts, toutes ces différences au sein de la culture américaine qui sont une richesse incroyable et dans lesquelles nous piochons de façon positive”.

Sur Genesis, le groupe pousse plus loin son admiration de la chicha péruvienne, en extrait ce qu’elle a de plus profond, de plus précieux, pour donner une voix à ses instincts les plus primitifs.

Genesis a été réalisé par Lopez et Sullivan, et enregistré à Tucson dans les studios-mêmes du groupe, Dust and Stone Recording Studio. Les deux leaders de XIXA furent entourés des membres du groupe Jason Urman (claviers), Winston Watson (batterie, percussion), Efrén Cruz Chávez (timbales, percussion), et Hikit Corbel (basse). Sur quelques titres, ils ont été rejoints par quelques invités de renom, comme Sergio Mendoza, le groupe Imarhan, et le chœur des enfants de Uummannaq, constitué de jeunes orphelins originaires d’un petit village du Groenland.

Genesis sortira sur le label Jullian Records / The Orchard le 19 février 2021 et peut d’ores et déjà être précommandé ici.

Restez connectés avec XIXA :  Official Web Site | Instagram | Facebook | Twitter

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer